fbpx

Courtier Immobilier Montréal YE/Sarrazin Plateau Mont-Royal

Tout savoir sur les Shoebox

Actualité immobilière, maison de type shoebox

Un classique montréalais

  • Des petites maisons d’un étage, au toit plat, bâties pour la plupart au tournant du XXe siècle, les shoebox font dorénavant partie du décor montréalais et de notre patrimoine commun. Construit à l’époque à partir de matériaux plutôt rudimentaires pour loger des ouvriers issus de milieux francophones, ce type de logement à l’esthétique unique est aujourd’hui soumis à des contraintes spéciales.
  •  
  • Très populaires pour leur potentiel de conversion, les shoebox font depuis 2018 l’objet d’un moratoire sur la démolition, dans le quartier Rosemont — La-Petite-Patrie. Ce dernier vise notamment à préserver ces logements au caractère architectural unique, emblématique de l’histoire de la ville.

Une valeur architecturale

  • Afin de pouvoir guider les propriétaires dans leurs travaux, la ville de Montréal a départagé les quelque 561 shoebox de l’arrondissement en 3 catégories, en fonction de la valeur architecturale (degré d’authenticité de la façade, qualité de la maçonnerie, proportion des ouvertures, authenticité du porche et autres) de chacun. Si ce type de logement unique se retrouve dans de nombreux quartiers de la ville, l’histoire a fait en sorte que c’est davantage au sein de ce secteur que se situe la majorité d’entre eux, d’où la raison du moratoire.

(Toutefois, si vous considérez acheter un shoebox dans quelconque autre arrondissement, assurez-vous de vérifier auprès de la ville les contraintes et règlements en vigueur).

Agrandissement de shoebox

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation sur un shoebox, assurez-vous de connaître en détail les modalités instaurées par l’arrondissement. Vous devrez également faire une demande d’évaluation de la valeur patrimoniale du shoebox auprès votre arrondissement et enfin, présenter des plans qui respectent les modalités et les modèles d’agrandissement tolérés.

Règlementation pour les Shoebox dans Rosemont, Montréal
  • Un propriétaire souhaitant agrandir son shoebox sur la hauteur doit également s’assurer de respecter la règle d’insertion de la ville, signifiant ainsi que son domicile ne peut être supérieur à la hauteur en étages du bâtiment voisin le plus haut, tout en respectant les normes indépendantes prescrites par la municipalité. Toutefois, dans tous les cas, un shoebox peut atteindre 2 étages de hauteur.
  •  
  • Le propriétaire d’un shoebox dont la valeur architecturale est élevée (2 ou 3 sur 3) souhaitant ajouter un étage à son logement devra prévoir un retrait de ce nouvel ajout d’au moins 1 mètre par rapport à la façade, afin de conserver la valeur authentique et unique du logement (cette condition ne s’applique pas au shoebox en fond de lot).

Démolition de shoebox

Le comité de démolition devra s’assurer que votre shoebox ne correspond pas à des critères de préservation architecturale élevés, puisque ceux en faisant l’objet constituent un intérêt pour la ville et leur démolition est par conséquent proscrite. C’est le Règlement régissant la démolition d’immeuble (RCA-6) qui fera mention de ses critères sur lesquels le comité s’appuiera dans sa prise de décision.

Notre suggestion

Assurez-vous d’avoir en votre possession toutes les informations nécessaires avant de vous lancer dans un projet de rénovation majeur et de contacter l’arrondissement afin de connaître dans ses moindres détails les critères relatifs à votre shoebox. Nos courtiers immobiliers, experts des quartiers montréalais et de leurs spécificités, sont également d’excellentes ressources à consulter pour toutes questions sur le sujet.

Sources

Découvrez ce shoebox sur le marché
Consultez d'autres actualités immobilières

Publications liées

BiBi - Chien immobilier
Conseils pour premiers acheteurs - immobilier Montréal