fbpx

Courtier Immobilier Montréal YE/Sarrazin Plateau Mont-Royal

Immobilier : mythe ou vérité?

Immobilier mythe ou realite Montréal

Immobilier : mythe ou vérité?

L’immobilier est un domaine en constant changement et où les opinions sont nombreuses. Les courtiers immobiliers de notre équipe sont les experts en la matière. Côtoyant des clients tous les jours, des questions et affirmations récurrentes viennent à leurs oreilles. Notre équipe de courtiers immobiliers à Montréal a décidé de démystifier le vrai du faux : quels sont ces 4 mythes et 4 vérités?

Mythe 1 : L’été est la haute saison immobilière.

FAUX! Le marché immobilier est davantage actif en automne, ainsi qu’en hiver. La haute saison débute à la mi-septembre et se termine en juin. Comme l’été est de courte durée au Québec, les gens préfèrent en profiter pleinement et commencer à regarder pour des propriétés vers la fin de la saison estivale.

Vérité 1 : J’ai besoin d’un permis de la ville pour convertir mon duplex en maison unifamiliale.

VRAI! Même si vous êtes propriétaire d’un duplex, vous devez obtenir l’approbation de la ville avant d’effectuer ce type de rénovation. À Montréal, il est possible de convertir un duplex en maison unifamiliale dans la mesure où vous respectez la réglementation de votre arrondissement. Nous vous suggérons fortement de vous assurer d’obtenir les permis de construction nécessaires afin de réaliser votre projet immobilier.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur La conversion d’un duplex ou d’un triplex (plex) en cottage (maison unifamiliale) ou contactez l’un de nos courtiers immobiliers.

Mythe 2 : J'économise de l’argent en vendant moi-même ma propriété.

FAUX! Des recherches menées par le scientifique Jacques Nantel confirment qu’avec l’accompagnement d’un courtier immobilier, un vendeur reçoit en moyenne 8% de plus pour sa propriété qu’en vendant lui-même. En contexte d’offres multiples, cette différence peut atteindre jusqu’à 12%.

Les avantages d’être accompagné par un courtier immobilier sont nombreux : les courtiers immobiliers sont encadrés par la loi sur le courtage immobilier, assurant ainsi la protection de vos intérêts, disposent d’une expertise du processus de vente, ainsi qu’une connaissance du marché.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur Pourquoi acheter avec un courtier immobilier.

Vérité 2 : L'achat d’un condo en indivision requiert une mise de fonds d'au moins 20 %

VRAI! C’est l’une des principales différences entre une copropriété divise et indivise. La mise de fonds en indivision est de 20% et doit être financée par une banque commune de la copropriété. En revanche, de manière générale, la mise de fonds en copropriété divise est de 5%.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur La mise de fonds : combien faut-il mettre?  et Copropriété divise et indivise, comment les démystifier?

Mythe 3 : En tant qu’acheteur, je paye la commission du courtier immobilier.

FAUX ! En règle générale, au Québec, lorsqu’on achète une propriété via Centris, et que cette dernière est vendue par l’intermédiaire d’un courtier immobilier, une grande partie, voire même la totalité de la commission du courtier qui représente l’acheteur (le courtier collaborateur) est acquittée par le vendeur.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur l’Achat d’une propriété : quels sont les frais encourus pour un acheteur?

Vérité 3 : L’offre d’achat la plus élevée n’a pas toujours le dernier mot.

VRAI! Si des éléments comme le financement, les conditions de l’offre et la préapprobation hypothécaire y sont pour beaucoup, parfois, une lettre de présentation personnalisée peut en effet faire une grande différence pour d’éventuels acheteurs, même en contexte d’offres multiples. 

Pour plus d’informations, consultez notre article sur Les offres d’achat.

Mythe 4 : L’inspection préachat est inutile.

FAUX! Une pratique qui gagne en popularité est d’acquérir une propriété sans la faire inspecter. Omettre l’inspection aurait pour objectif de gagner une offre d’achat ou d’économiser de l’argent. Cependant, l’inspection préachat demeure primordiale et permet de se protéger en tant qu’acheteur. Ne pas faire inspecter est un danger !

Vérité 4 : Il est possible de retirer son offre d’achat à la suite d’une inspection.

VRAI! Il est possible d’annuler ou de modifier une offre d’achat à la suite d’une inspection, si cette dernière soulève des éléments problématiques pouvant représenter des dépenses considérables additionnelles pour l’acheteur, surtout si ceux-ci n’ont pas été mentionnés dans le formulaire de Déclaration du vendeur. Il y aura alors possibilité de renégocier le prix ou tout simplement de se retirer de l’offre d’achat.

Pour en savoir plus, consultez notre article Annuler une offre d’achat suite à une inspection, est-ce possible?  

L’immobilier est un domaine complexe pouvant susciter de nombreux questionnements. Démystifier les mythes des vérités peut être un processus requérant temps et énergie. Un courtier immobilier de notre équipe peut vous accompagner afin de répondre à vos questions sur ce monde en constant changement.

Des questions sur ces mythes et vérités ? Contactez l'un de nos courtiers immobiliers!

Consultez d'autres actualités immobilières