fbpx

Courtier Immobilier Montréal YE/Sarrazin Plateau Mont-Royal

Négocier pour obtenir une meilleure transaction

Maison du Plateau Mont-Royal

Information pour un acheteur

1. Prix

Connaissez votre marché: soyons franc, afin d’obtenir la meilleure transaction possible, vous devez savoir quelle est la valeur du marché. Un acheteur averti et un courtier immobilier professionnel seront des experts du marché. Ils seront en mesure d’identifier quelle est la valeur du marché et ensuite négocier pour obtenir une valeur supérieure au marché.

Présentez vos connaissances au vendeur: la négociation commence par la présentation de l’offre. Le simple fait de mettre une offre sur une propriété sans « mise en place » vous laissera avec un effet de levier limité dans la négociation. Vous serez souvent perçu comme un «requin» qui essaie simplement de profiter du vendeur. Une présentation d’offre puissante racontera votre histoire et vous humanisera au vendeur. Cela leur permet d’être plus flexible pour vous, pas votre concurrence.

Faites-leur savoir que vous aimez la maison, mais afin de négocier le meilleur prix, vous devez ramener le vendeur à la réalité. Le vendeur sait que vous aimez la propriété parce que vous avez soumis une offre. Il est impératif de leur rappeler les lacunes que vous êtes prêt à ignorer tant que la valeur a du sens.

Obtenir et maintenir un effet de levier pendant les négociations: dans toutes les négociations, il y a des moments où l’effet de levier change. Apprenez les stratégies qui vous permettront de le changer en votre faveur et vous pourrez négocier avec les vendeurs les plus sérieux et obtenir le meilleur prix.

2. Concessions

Cela débute avec la présentation: Lorsque vous mettez en place l’offre avec une présentation puissante, vous avez jeté les bases pour que le vendeur fasse des concessions sur les choses qui peuvent avoir besoin d’être mises à jour, améliorées, réparées ou remplacées.

Changements vs. Remise d’argent: lorsque vous arrivez près de votre but financier, vous pouvez vous référer à ces éléments. La plupart des vendeurs savent qu’il y a des choses dans leur maison que chaque acheteur n’apprécierait pas. Les vendeurs qui cessent de négocier sur les prix seront souvent disposés à aller vers les réparations, etc, parce qu’ils savent que ces points pourraient revenir dans une autre négociation.

3. Coûts de clôture

La réduction de prix infaillible: les vendeurs ne sont pas surpris lorsque l’ acheteur demande des frais de clôture. Semblables aux concessions, les frais de clôture offrent une bonne avenue pour l’acheteur averti de négocier un meilleur prix en minimisant l’argent qu’il doit apporter à la clôture. Les coûts de clôture constituent un excellent outil de négociation que vous en ayez besoin pour faire la clôture ou non, en autant que vous sachiez comment présenter l’offre.

Connaître les lignes directrices et les limites: il est important de connaître les règles. Il y a des limites à ce que vous pouvez et ne pouvez pas demander et votre courtier immobilier ou prêteur hypothécaire peut vous éduquer sur ces éléments importants.

La plus grande erreur de coûts de clôture: évitez de demander des frais de clôture sur les transactions en espèces. Certains diront que le vendeur a l’impression d’avoir un prix plus élevé. Tout comme vous, l’acheteur, le vendeur est seulement concerné par combien il va avoir net. La plupart des vendeurs sont complètement confus et ont l’impression qu’on profite d’eux lorsque les coûts sont demandés sur les transactions en espèces. Quand ils sont confus, ils cessent les négociations. Un grand négociateur peut vous aider à acheter à la valeur marchande. Un pauvre négociateur peut vous coûter des milliers !

Pour des articles immobiliers similaires


Cliquez ici