Courtier Immobilier Montréal YE/Sarrazin Plateau Mont-Royal

1221-1223 rue des Carrières

| Maison Signature de l'Architecte Claude Cormier |

En primeur
30
1 299 000$

2
3
1950
1573 pi²
En primeur
32
2 499 000$+ TPS / TVQ

1
1
1950

Hommage à un Visionnaire de l'Architecture Paysagère Montréalaise

Claude Cormier - Architecte

Source : Canadian Architect

À l’âge de 63 ans, Claude Cormier, un architecte paysagiste québécois de renom, nous quitte, laissant derrière lui un héritage indélébile à Montréal et au-delà. Son génie artistique a sculpté la ville de manière magistrale, illuminant des lieux emblématiques de son empreinte inimitable.

Claude Cormier était réputé pour ses créations durables qui transcendent les frontières locales pour rayonner à l’échelle internationale. Ses œuvres, véritables joyaux artistiques, métamorphosent des espaces ordinaires en sources d’inspiration, apportant éclat et réjouissance à tous ceux qui les découvraient.

Parmi ses créations les plus mémorables figurent l‘anneau d’acier majestueux à la Place Ville Marie, la plage de l’Horloge qui a redéfini le Vieux-Port, et les célèbres boules roses du Village, qui ont transformé un quartier en un symbole de tolérance et de diversité.

Son talent sans limites a su redéfinir notre perception de l’environnement urbain et de la nature, éveillant nos sens et nous invitant à interagir de manière nouvelle avec le monde qui nous entoure. En tant que visionnaire, Claude Cormier a laissé une empreinte sur les lieux symboliques à travers le globe, nous rappelant l’importance de l’art dans la création d’un monde plus beau et plus harmonieux.

Ses réalisations emblématiques à Montréal

Sources : La Presse, EXP, mtl.org

Le Château Noir : la Propriété du Visionnaire Claude Cormier

Jacques Bilodeau et Claude Cormier, en collaboration avec la firme _naturehumaine, ont métamorphosé le 1221 Rue des Carrières, un ancien atelier industriel datant des années 50 en 2003, réalisant ainsi une transformation remarquable. Les contraintes imposées par les murs en blocs de béton et la fondation ont rendu impossible l’ajout de deux étages. Pour préserver l’intervention architecturale de Bilodeau, une solution ingénieuse a été mise en œuvre, impliquant la construction par-dessus. Cette opération délicate a réussi à fusionner habilement histoire et modernité, préservant ainsi l’essence originale du bâtiment. 

Au cœur de cette structure impressionnante se niche la résidence personnelle du célèbre artiste Claude Cormier. Conçue pour refléter les paysages, la configuration des sols fluctue grâce à un système hydraulique, créant ainsi un chef-d’œuvre vivant. Chaque recoin de cette demeure témoigne de la créativité du concepteur, avec un mobilier sur mesure et une sélection méticuleuse d’œuvres d’art pour agrémenter l’espace. De plus, la propriété possède un jardin protégé par un mur en béton avec une porte coulissante en acier, pouvant servir de stationnement. Une cage d’escalier de service mène à un toit végétalisé surmonté d’un auvent, ainsi qu’à une terrasse en bois offrant une vue imprenable sur la ville. Chaque élément a été minutieusement réfléchi, conférant à cette propriété une ambiance ludique où l’esthétique et l’ingéniosité architecturale fusionnent harmonieusement.

Découvrez-en davantage sur le 1221, rue Des Carrières : Un héritage architectural d’ici.

1223 rue des Carrières : un Quintuplex d’Exception

Au 1223 rue des Carrières se dresse un quintuplex d’exception, une réalisation de Jacques Bilodeau, Claude Cormier et de la firme d’architecture _naturehumaine, offrant une opportunité unique d’investissement. Cet édifice remarquable se divise en deux espaces de bureau, idéaux pour des entreprises souhaitant établir leur siège dans un cadre inspirant. De plus, à l’étage supérieur, trois condos résidentiels complètent la composition de cet immeuble.

Les locaux commerciaux seront vacants, offrant ainsi une toile vierge pour la création d’espaces de bureau personnalisés. En ce qui concerne les condos résidentiels, ils sont tous actuellement loués, générant des revenus locatifs attrayants pour les investisseurs.

Les condos offrent un cadre de vie moderne et élégant, avec des espaces ouverts qui allient charme et fonctionnalité. Les fenêtres généreusement dimensionnées inondent les intérieurs de lumière naturelle, offrant des vues panoramiques saisissantes sur la ville et le majestueux Mont-Royal. Les cuisines et salles de bains sont équipées de finitions modernes et élégantes, ajoutant une touche de raffinement à chaque unité. En outre, les chambres à coucher offrent des espaces de repos confortables, propices à la détente. Une opportunité unique d’acquérir un quintuplex dans Rosemont-La Petite-Patrie !

Espaces Commerciaux

Appartement B

Appartement C

Résider dans le Quartier Dynamique de Rosemont La-Petite-Patrie

Transport en commun

  • Station de métro Rosemont
  • Station de métro Beaubien
  • 25 Angus
  • 13 Christophe-Colomb

Walk Score : 94

Tous les déplacements peuvent se faire facilement à la marche.

Bike Score : 100

De nombreuses pistes cyclables et stations de BIXI à proximité.

Espaces verts à proximité

  • Parc du Père-Marquette
  • Parc des Carrières
  • Parc Sir-Wilfrid-Laurier
  •  
  •  

Dans un rayon de 1 kilomètre

Pharmacies.
  • Épiceries.
  • Fruiteries.
  • Charcuteries.
  • Boulangeries.
  • Fromageries.
  • Dépanneurs.
  • Restaurants.
  • Bars.

Cette propriété représente une opportunité unique dans le quartier recherché de Rosemont-La Petite-Patrie, offrant un cadre de vie exceptionnellement agréable et pratique. En effet, elle est idéalement située à proximité du parc Père-Marquette, un espace vert emblématique apprécié pour sa beauté naturelle et ses nombreuses installations récréatives. Les résidents de cette propriété auront ainsi un accès privilégié à un environnement propice à la détente et aux loisirs en plein air, renforçant ainsi leur qualité de vie au quotidien.

De plus, cette propriété bénéficie d’une accessibilité remarquable grâce à sa proximité avec les transports en commun, notamment le métro Rosemont, accessible à pied. Cette excellente connectivité permet de se déplacer facilement dans toute la ville, facilitant ainsi aux diverses attractions du quartier. 

Enfin, les amoureux de la gastronomie seront comblés par la proximité des commerces gourmands de l’avenue Beaubien Est. Ce quartier regorge de restaurants, de cafés et de boutiques alimentaires proposant une grande variété de cuisines et de spécialités locales, offrant ainsi aux résidents une expérience culinaire riche et diversifiée à quelques pas de chez eux.

Emplacement de cette Propriété dans Rosemont-La Petite-Patrie

Vous êtes intéressé par cette Maison Signature? Contactez-nous !

La Promesse d'achat indivise (PAI)

La promesse d’achat d’une propriété indivise au Québec diffère notablement de celle d’une copropriété divise. La nature particulière de la propriété indivise nécessite une attention particulière lors de la rédaction de la promesse d’achat. Comprendre les aspects essentiels de cette transaction est crucial pour les acheteurs et les vendeurs impliqués dans ce type de transaction immobilière. Nos courtiers immobiliers à Montréal vous présentent les principales différences et implications à prendre en compte dans ce type de transaction.. 

Identification de la quote-part indivise

Contrairement à une copropriété divise, où chaque unité est distincte, une propriété indivise implique que les acheteurs détiennent une quote-part indivise de l’ensemble de la propriété. La promesse d’achat doit spécifier clairement la quote-part indivise que l’acheteur acquiert. Cela peut être exprimé en pourcentage ou en fraction, en fonction de la convention d’indivision.

Copropriété divise et indivise, comment les différencier?

Description de la propriété indivise

La promesse d’achat doit contenir une description précise de la propriété indivise, indiquant la part spécifique que l’acheteur a l’intention d’acquérir, ainsi que l’adresse complète de la propriété. Cette description peut inclure des informations sur la superficie totale de la propriété et la localisation de la part indivise dans l’ensemble.

Description de la propriété - PAI

Règles et obligations de l'indivision

Les règles et obligations qui régissent l’indivision doivent être clairement définies dans la promesse d’achat. Ces règles sont généralement énoncées dans une convention d’indivision, qui précise les droits et responsabilités de chaque co-indivisaire. L’acheteur doit être informé de ces dispositions avant de s’engager dans la transaction.

Accès et usage des parties communes

Les propriétés indivises peuvent avoir des parties communes, telles que des espaces extérieurs ou des équipements partagés. La promesse d’achat doit détailler les droits d’accès et d’utilisation des parties communes pour l’acheteur, en tenant compte de sa quote-part indivise.

Conditions de financement spécifiques

Les conditions de financement doivent être ajustées en fonction de la nature de la propriété indivise. Pour les propriétés en indivision, il est important de noter que l’emprunt hypothécaire doit être contracté avec la même banque pour tous les co-indivisaires. En général, seules les banques BNC et Desjardins offrent ce type de financement pour les copropriétés en indivision.

Inspection préalable

Tout comme dans le cas d’une copropriété divise, l’acheteur a le droit de procéder à une inspection préalable de la propriété indivise. Cela permet de détecter d’éventuels problèmes ou défauts et d’éviter des surprises après l’achat.

Saviez-vous qu’il est possible d’annuler une offre d’achat suite à l’inspection ?

Déclarations et obligations du vendeur

L’immeuble ne fait pas l’objet d’un droit de préemption en faveur d’un tiers, à l’exclusion des autres indivisaires. Cette clause assure à l’acheteur que le vendeur n’a pas accordé à un tiers le droit de préemption sur la propriété, à l’exception des autres co-indivisaires. 

Le montant de la mise de fonds

La mise de fonds doit être indiquée dans la promesse d’achat et est généralement de 20 % pour une copropriété indivise. Cette somme représente l’engagement initial de l’acheteur et clarifie les attentes financières dès le début de la transaction. 

La promesse d’achat pour une copropriété indivise nécessite une attention particulière aux détails spécifiques à ce type de propriété. En comprenant pleinement les particularités de ce bien immobilier et en intégrant ces éléments dans la promesse d’achat, les parties impliquées peuvent assurer une transaction fluide et conforme aux lois et règlements en vigueur. Il est fortement recommandé de consulter un professionnel du droit immobilier pour s’assurer que tous les aspects juridiques et contractuels sont correctement abordés.

Pour plus de détails, consultez notre article sur la Promesse d’achat.

Vous avez des questions sur le sujet ? Contactez un courtier immobilier

Consultez d'autres informations immobilières

Les hypothèques : mieux les comprendre pour un achat immobilier - Points importants

L’acquisition d’une propriété constitue un moment pivot dans la vie de tout individu. Cependant, la plupart des personnes engagées dans ce processus ne disposent pas de ressources financières adéquates pour couvrir l’intégralité du coût d’achat par le biais de leurs économies personnelles. Afin de surmonter cette disparité financière, le recours à un prêt s’avère indispensable. L’hypothèque se présente alors comme un moyen de solliciter des fonds auprès d’une institution bancaire, facilitant ainsi l’acquisition d’un bien immobilier.

Mais en quoi consiste précisément le mécanisme des hypothèques ? Eric Tomassini-Miron, conseiller en prêts hypothécaires chevronné à la RBC Banque Royale, répond à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'une hypothèque ?

Le prêt hypothécaire, couramment désigné sous le terme d’hypothèque, représente une solution de financement permettant d’obtenir des fonds auprès d’une banque, facilitant ainsi le processus d’acquisition d’une propriété. Cette forme de financement englobe la différence entre le coût total de la propriété et le montant de la mise de fonds.

Avant d’approuver le prêt hypothécaire, la banque procède à une évaluation minutieuse de votre capacité de remboursement. Cette étape garantit que le montant accordé s’aligne sur vos ressources financières, assurant ainsi la concrétisation réussie de votre acquisition immobilière

Dans le contexte de l’achat d’une première propriété, il est également possible de tirer avantage d’un compte CELIAPP (compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété). Cette option offre une opportunité d’économiser spécifiquement en vue de constituer la mise de fonds nécessaire pour l’achat d’une première propriété.

Comment fonctionne une hypothèque ?

Une hypothèque, similaire à un prêt automobile par exemple, représente un emprunt où des montants de paiements préétablis doivent être remboursés chaque mois. L’avantage notable de l’hypothèque réside dans le fait que les institutions bancaires offrent des taux d’intérêt bien plus attractifs que d’autres produits de crédit plus courants tels que les marges de crédit ou les cartes de crédit.

Contrairement à un prêt automobile, une hypothèque est assortie de plusieurs règles de remboursement qu’il est impératif de respecter. Lors de l’acquisition d’une propriété, vous serez confronté à plusieurs choix cruciaux concernant votre hypothèque, notamment l’amortissement, le terme hypothécaire et le type de taux d’intérêt. À ce stade, votre conseiller financier sera en mesure de vous orienter vers des options mieux adaptées à votre situation.

Qu'est-ce qu'une période d'amortissement ?

L’amortissement de votre hypothèque correspond au nombre d’années que vous prévoyez consacrer au remboursement intégral de votre emprunt. En étalant votre emprunt sur une période plus étendue, vous réduisez effectivement le montant de vos paiements mensuels. Au Canada, la durée maximale d’amortissement pour une hypothèque dépend du montant de votre mise de fonds. Si votre mise de fonds équivaut à moins de 20% du prix d’achat, la période d’amortissement maximale est de 25 ans. En revanche, si vous pouvez verser une mise de fonds égale ou supérieure à 20%, vous avez le droit d’opter pour un amortissement sur 30 ans. Par ailleurs, votre banque peut vous proposer des moyens accélérés de remboursement de votre hypothèque dans le cas où votre situation financière évoluerait en cours de route.

Qu'est-ce qu'un terme hypothécaire ?

Une fois que vous avez déterminé la durée d’amortissement optimale pour votre emprunt, il est ensuite essentiel de choisir le terme de votre premier contrat. Au Canada, vous ne maintiendrez pas le même taux d’intérêt tout au long de la durée de votre emprunt. Au lieu de cela, des contrats plus courts vous permettent de renégocier de nouvelles conditions avec votre banque à la fin de chacun d’eux. Vous avez ainsi la possibilité de choisir des termes d’une durée comprise entre 1 an et 10 ans.

Cette approche flexible vous offre la chance de réagir aux fluctuations des taux d’intérêt. Par exemple, si les taux d’intérêt sont élevés au moment de votre achat, vous pouvez opter pour un terme plus court. Ensuite, vous pourrez renégocier un nouveau taux d’intérêt dans quelques années lorsque les taux seront potentiellement plus bas. Cette stratégie vous permet d’ajuster votre contrat en fonction des conditions économiques changeantes.

Quels sont les différents types de taux d'intérêt ?

Après avoir défini la période d’amortissement et la durée qui vous conviennent, vous serez confronté au choix entre deux types de taux d’intérêt : le taux fixe et le taux variable.

Le taux fixe est relativement simple ; il demeure constant pendant toute la durée de votre terme, indépendamment des fluctuations ultérieures des taux d’intérêt après la signature du contrat. Opter pour un taux fixe vous assure une prévisibilité sans surprise, avec des paiements mensuels constants tout au long de votre terme.

À l’inverse, le taux variable n’est pas figé dans le temps ; il est amené à changer à plusieurs reprises au cours de la période de votre terme. En choisissant un taux variable, vous acceptez la possibilité que votre taux d’intérêt puisse augmenter ou diminuer en fonction des tendances économiques au Canada, impactant ainsi le montant de vos paiements tout au long du terme.

Quelle est la fréquence des versements hypothécaires ?

La plupart des banques offrent des options similaires en ce qui concerne la fréquence des paiements hypothécaires. Parmi les choix les plus répandus figurent les paiements mensuels, bihebdomadaires, ou hebdomadaires. Quelle que soit l’option que vous sélectionnez, le montant total payé sur une année reste identique. Cependant, il est pertinent de noter que si vous optez pour des paiements bihebdomadaires ou hebdomadaires, vous rembourserez votre prêt légèrement plus rapidement par rapport à un paiement mensuel.

Pouvez-vous élaborer un exemple de calcul pour illustrer les paiements hypothécaires potentiels sur une propriété évaluée à 600 000 $ ?

Si vous faites l’achat d’une propriété de 600 000 $ avec une mise de fonds de 20 %. Cela représente 120 000 $ (620 000 x 20%), ce qui représente un emprunt de 480 000 $. Avec une période d’amortissement de 25 ans et un taux de 3 ans fixe à 6,25 %, cela revient à un paiement mensuel de 3 142 $, un paiement bi-hebdomadaire de 1 450 $ et un paiement hebdomadaire de 725 $.

Cet article a été écrit en collaboration avec Eric Tomassini-Mirion, conseiller en prêts hypotécaires à la RBC Banque Royale.

Eric Tomassini-Miron - Courtier hypothécaire RBC

En conclusion, l’achat d’une propriété représente un jalon significatif dans la vie de chacun, marqué souvent par la nécessité de recourir à un prêt hypothécaire pour pallier le manque de ressources financières immédiates. Eric Tomassini-Miron, courtier hypothécaire expérimenté à la banque RBC, offre un éclairage sur les complexités de ce processus.

L’hypothèque, en tant qu’instrument d’emprunt, offre la possibilité d’acquérir une propriété en sollicitant des fonds auprès d’une institution bancaire. La détermination de la durée d’amortissement et du terme hypothécaire appropriés sont des étapes cruciales dans ce processus. L’amortissement, dictant le nombre d’années nécessaires au remboursement total, peut varier en fonction de la mise de fonds, tandis que le terme hypothécaire, offrant une flexibilité de renégociation à la fin de chaque contrat, permet d’ajuster le prêt en fonction des fluctuations des taux d’intérêt.

Les types de taux d’intérêt, fixe ou variable, ajoutent une autre couche de choix à considérer. Le taux fixe offre une stabilité avec des paiements constants tout au long du terme, tandis que le taux variable expose à des variations en fonction des tendances économiques, influençant ainsi le montant des paiements.

Enfin, la fréquence des versements, que ce soit mensuellement, bihebdomadairement, ou hebdomadairement, offre une souplesse de choix sans impact sur le montant total payé annuellement. Opter pour des paiements plus fréquents peut cependant accélérer le remboursement du prêt.

En somme, choisir une hypothèque nécessite une compréhension approfondie de ses divers aspects, et l’expertise d’un conseiller financier peut grandement aider à naviguer dans ce processus complexe et important de l’achat immobilier.

Vous avez des questions sur le sujet ? Contactez un courtier immobilier

Consultez d'autres informations immobilières

Résidences 5171-5175 Chambord

5171-5175 rue Chambord

|Projet d'architecte au cœur du Petit Laurier|

Découvrez les unités

Des demeures uniques au cœur du Petit Laurier

Les résidences 5171 et 5175 Chambord sont un projet architectural signé _naturehumaine, où l’immeuble, récemment reconstruit, a préservé sa structure d’origine. Le 5175 Chambord se distingue par l’ajout d’une mezzanine qui élève la hauteur de l’étage, créant ainsi un espace de vie innovant et redessiné. En parallèle, le 5171 Chambord tire avantage de son agencement qui favorise une interaction fluide entre les espaces intérieurs et sa vaste cour arrière.

L’inspiration des éléments de couleur et de textures pour ces demeures a émergé d’une quête profonde pour redonner vie à une façade en suivant scrupuleusement les critères historiques de la maison. Afin de préserver le charme architectural du quartier, la façade est composée avec des briques en terre cuite de couleur terracotta, à laquelle des fenêtres de la même teinte ont été intérgrés. L’objectif était de créer une esthétique homogène tout en intégrant des éléments contemporains. Cette couleur rouge terracotta, représentative de la façade, a été méticuleusement intégrée à l’intérieur de la propriété, notamment dans des éléments clés tels que les fenêtres de la façade arrière, apportant une continuité visuelle chaleureuse. Les matériaux et les couleurs ont été choisis avec soin pour s’harmoniser avec l’environnement environnant.

Au cœur de l’appartement 5175 se trouve l’escalier, métamorphosé en pièce maîtresse grâce à des garde-corps en acier perforé, combiné avec des meubles en chêne blanc. Dans le salon, l’utilisation de verre fluté crée une intimité subtile entre les pièces. Cette association crée un effet léger, permettant de laisser s’infiltrer la lumière

Dans la salle de bain, une céramique ocre jaune, une teinte chaude, contraste avec des carreaux gris, créant une ambiance vibrante. Le thème de la couleur ocre se poursuit avec un dosseret dans la cuisine, permettant une cohérence visuelle dans toute la maison, évoquant une ambiance accueillante

La conception s’étend à l’extérieur avec deux terrasses privées, dont une terrasse sur le toit équipée de bacs de plantation, invitant la nature à fusionner avec le lieu de vie. La cuisine, située au deuxième étage, partage l’étage avec la terrasse sur le toit, offrant ainsi une connexion directe entre l’espace culinaire et l’espace extérieur.

En contraste, le 5171 Chambord se distingue par ses aménagements au sol conçus pour favoriser une interaction directe avec la cour arrière minutieusement aménagée, offrant ainsi un havre de paix en plein cœur de la ville.

Ces deux résidences ont été finement pensées pour allier l’ancien et le nouveau, créant un espace de vie raffiné où l’histoire se mêle à l’innovation, formant un cadre accueillant et esthétiquement agréable.

Vous désirez visiter cette propriété ?

Découvrez les plans

5175 Chambord

5171 Chambord

Un projet de _naturehumaine

_naturehumaine : firme d'architecture à Montréal

_naturehumaine est une agence d’architecture et de design basée à Montréal. L’agence a la vision que l’architecture est au centre de nos vies et sert de médium régulant nos interactions avec le monde. L’agence d’architecture réalise une diversité de projets ayant pour objectifs de concevoir des espaces de vie dynamiques et inspirants. Ces espaces ont pour but de contribuer positivement au développement de l’individu et de la collectivité.

Des résidences privées, des multi-logements, des boutiques à des musées : les projets sont diversifiés. En effet, _naturehumaine rend chaque projet unique et le met en valeur à son plein potentiel.  Des projets ingénieux et hors-normes? _naturehumaine aime sortir des sentiers battus. L’agence a d’ailleurs obtenu de nombreux prix pour la qualité et l’originalité des projets réalisés. 

Résidence 5175 Chambord

La fusion entre l'espace culinaire et l'espace extérieur

À propos de cette unité d'habitation

Dans un espace signé _naturehumaine, des matériaux de qualité ont été utilisés. Des fenêtres en aluminium offrent durabilité et esthétique, un escalier en acier perforé à la fois élégant et fonctionnel, et un plancher en lattes de chêne chauffant apporte chaleur et raffinement, soulignant ainsi l’alliance parfaite entre esthétique contemporaine et fonctionnalité intemporelle.

Configuration

  • Projet d’architecte
  • Vastes unité contemporaine sur 2 étages
  • Espaces de vie à aire ouverte
  • Fenestration abondante
  •  
  •  

Matériaux

  • Plancher chauffant dans l’entièreté de la propriété
  • Plancher en lattes de chêne 
  • Matériaux haut de gamme
  • Fenêtres en aluminium
  • Garde-corps en acier perforé
  • Salon avec verre flouté 
  •  

Inclusions

  • Cuisinière
  • Réfrigérateur
  • Lave-vaisselle
  • Air climatisé
  • Luminaires

Espaces extérieurs

  • Une spacieuse terrasse sur le toit en cèdre

Résidence 5171 Chambord

Un agencement fluide entre les espaces

À propos de cette unité d'habitation

Configuration

  • Projet d’architecte
  • Vastes unité contemporaine sur 2 étages
  • Espaces de vie à aire ouverte
  • Fenestration abondante
  •  
  •  

Matériaux

  • Plancher chauffant dans l’entièreté de la propriété
  • Plancher en lattes de chêne 
  • Matériaux haut de gamme
  • Fenêtres en aluminium
  • Garde-corps en acier perforé

Inclusions

  • Cuisinière
  • Réfrigérateur
  • Lave-vaisselle
  • Air climatisé
  • Luminaires

Espaces extérieurs

  • Vaste cour arrière minutieusement aménagée

Un emplacement au cœur du Petit Laurier

Vivre dans le Petit Laurier : c’est résider dans une atmosphère paisible dans un milieu urbain.

Épiceries, restaurants, cafés et charmants commerces, le Petit Laurier, un quartier unique en son genre, procure à ses habitants les avantages de la ville par l’abondance et la proximité de ses commerces et des grandes artères, dans une atmosphère accueillante et conviviale. À la fois jeune et familial, ce quartier unique constitue un espace de vie chaleureux, convivial et pétillant de vie.

Transport en commun

  • Station de métro Laurier
  • 27 Boulevard Saint-Joseph
  • 427 Express Saint-Joseph
  • 14 Atateken
  • 47 Masson

Écoles

  • École primaire Paul-Bruchési
  • École primaire Saint-Étienne
  • École Laurier
  • École primaire Saint-Pierre-Claver
  • École secondaire Père-Marquette

Walk Score : 83

De nombreux services et commerces à distance de marche.

Bike Score : 100

De nombreux services et commerces à distance de marche.

Espaces verts à proximité

  • Parc Sir-Wilfrid-Laurier
  • Parc De Lorimier 
  • Parc du Père-Marquette
  •  
  •  

Dans un rayon de 1 kilomètre

Pharmacies
  • Épiceries
  • Fruiteries
  • Charcuteries
  • Boulangeries
  • Restaurants
  • Crèmeries

Les incontournables du secteur

Un vaste choix de produits et de services vous sont offerts dans le Petit Laurier.

Voici un tour d’horizon de deux adresses coups de cœur à découvrir dans le secteur : Stella Pizzeria et Nikkei MTL

Stella Pizzeria - Saveurs italiennes authentiques

Au coin de la rue de Lanaudière et l’avenue Laurier E se trouve Stella Pizzeria.  Cette pizzeria de quartier propose des mets italiens réalisés par le chef Alessandro. Sa cuisine révèle les délices des Pouilles, sa région natale en Italie, à travers des plats mettant en avant des saveurs traditionnelles revisitées avec créativité.

La réputation de Stella Pizzeria se construit sur l’excellence de sa pizza, dont la pâte croustillante, légère et savoureuse résulte d’un savoir-faire inégalé. Chaque ingrédient est soigneusement sélectionné pour garnir ces pizzas. Parmi les mets incontournables figurent également les raviolis maison et l’aubergine Parmigiana. En matière de boissons, la carte des cocktails conçus et la sélection de vins, soigneusement élaborée, complètent à la perfection ce festin italien.

Ce lieu, où les recettes traditionnelles se mêlent à la créativité contemporaine, est une escale incontournable pour tout amateur de cuisine italienne exquise, où la passion et l’authenticité se marient à la perfection.

Restaurant Nikkei MTL - Fusion péruvienne-japonaise

Ayant ouvert ses portes en 2022, le restaurant Nikkei offre une expérience gustative raffinée et captivante. La carte du restaurant Nikkei présente une variété de plats qui marient harmonieusement les influences japonaises et péruviennes. Des sushis aux tiraditos, des sashimis aux ceviches, chaque plat est préparé avec une attention particulière aux détails et à l’équilibre des saveurs. 

Les cocktails proposés au Nikkei mélangent souvent des ingrédients traditionnels des deux cultures, créant ainsi des breuvages uniques et rafraîchissants. Les saveurs subtiles et les présentations artistiques des cocktails complètent parfaitement le repas.

Que ce soit pour une occasion spéciale, un dîner entre amis ou un repas intime, le restaurant Nikkei offre une expérience culinaire mémorable qui allie tradition et innovation, invitant les convives à explorer une fusion unique de saveurs et de culture.

Emplacement de cette unité sur le Plateau-Mont-Royal

Vous êtes intéressé par l'une des unités ?
Contactez-nous !

Comment choisir son inspecteur en bâtiment ? - Points importants

L’inspection est un élément incontournable du processus d’achat ou de vente immobilier. Effectuée par un professionnel qualifié, elle représente un examen minutieux de la propriété, de ses systèmes et de ses composants. Cette étape cruciale permet aux acheteurs de prendre des décisions éclairées en évaluant l’état général de la propriété, en identifiant d’éventuels problèmes ou défauts cachés, et en estimant les coûts potentiels de réparation ou de rénovation.

Dans la promesse d’achat, il peut y avoir une clause d’inspection, conditionnant l’achat à une telle évaluation. L’acheteur doit donc faire inspecter la propriété par un inspecteur en bâtiment avant de finaliser l’achat. Ce professionnel a pour mission de décrire et d’évaluer l’état physique de l’immeuble, révélant ainsi d’éventuels éléments inquiétants ou des problématiques majeures non mentionnées dans le formulaire de déclarations du vendeur, fournissant ces informations dans un rapport écrit. L’inspection préachat protège ainsi l’acheteur avant de conclure la transaction immobilière.

Dans le cadre du processus d’achat, le courtier collaborateur accompagnant l’acheteur doit recommander une inspection préachat complète par un professionnel. Le choix de l’inspecteur en bâtiment revêt une grande importance lors de l’achat immobilier. Voici quelques étapes à suivre pour sélectionner un inspecteur en bâtiment après avoir soumis une offre sur une propriété.

Inspection immobilier

1. Recherchez un inspecteur certifié

Au Québec, il n’existe pas d’ordre professionnel pour les inspecteurs préachat. Cependant, il existe des associations d’inspecteurs en bâtiment qui ont développé des règles de pratique pour guider les inspecteurs dans leur métier. De plus, un inspecteur peut faire partie d’un ordre tels que l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, l’Ordre des technologues professionnels du Québec ou l’Ordre des architectes du Québec. Ces différents ordres visent à protéger le client et s’assurer que leurs membres ont une assurance responsabilité civile.

2. Vérifiez l’assurance responsabilité civile (ou assurance erreurs et omissions)

L’assurance responsabilité civile professionnelle, communément appelée l’assurance erreurs et omissions, protège le professionnel des coûts associés aux pertes subies par le client en cas d’erreurs ou de conseils erronés. Assurez-vous que l’inspecteur en bâtiment est correctement assuré en cas de problème ou d’erreur professionnelle pendant l’inspection. Obtenez une preuve écrite afin de faire la vérification. Cela peut vous protéger en cas de litige.

3. Demandez des recommandations

Afin de trouver un inspecteur en bâtiment approprié, demandez à votre courtier immobilier pour des recommandations. Il saura vous fournir une liste d’inspecteurs de qualité et vous aurez la liberté de faire votre propre choix. Vous pouvez également demander à vos proches des références. Les recommandations personnelles sont souvent précieuses.

4. Consultez les avis en ligne

Les avis en ligne fournissent un aperçu authentique de l’expérience des clients précédents avec un inspecteur en bâtiment. Cela permet de se faire une idée de la qualité du service proposé et de la fiabilité de l’inspecteur. N’hésitez pas à lire les avis Google et Yelp afin d’en apprendre davantage sur les services proposés par les inspecteurs potentiels.

5. Obtenez un prix juste

Bien que le coût de l’inspection ne devrait pas être le seul facteur déterminant, il est important de comparer les tarifs de différents inspecteurs en bâtiment pour vous assurer de trouver un professionnel qui offre un bon rapport qualité-prix. Il est à noter que votre courtier immobilier ne peut pas payer les honoraires de l’inspecteur en bâtiment car cela pourrait engendrer des conflits d’intérêts. Vous devrez donc débourser cette somme. Un inspecteur compétent chargera pour le déplacement, l’inspection et la production du rapport.  En moyenne, dans la région de Montréal, les inspecteurs facturent 700 $ pour une copropriété divise et indivise. Ce coût est augmenté à 900 $ pour les maisons unifamiliales. Certains inspecteurs vont facturer une somme moins considérable, mais valorisent plutôt la quantité sur la qualité de l’inspection. Il faut donc s’en méfier.

6. Posez les bonnes questions

Il est important d’être préparé et d’avoir une liste de questions à poser à l’inspecteur. Des questions typiques seraient : quelle est votre formation ? Depuis combien d’années pratiquez-vous le métier ? Faites-vous partie d’un ordre professionnel ou d’une association d’inspecteurs ? En moyenne, quel est le nombre d’inspections que vous effectuez par semaine ? Êtes-vous expert dans un secteur/quartier de Montréal ? Êtes-vous spécialisé par un type de propriété (ex : copropriété, maison, plex etc.)? Quel est le délai entre l’inspection et la production du rapport ?

7. Informez-vous sur le rapport d'inspection

Suite à une inspection, un inspecteur en bâtiment de qualité fournira un rapport d’inspection qui se doit d’être clair et expliquer pour chaque problème, les conséquences possibles. Avant de choisir votre inspecteur, posez des questions à l’inspecteur potentiel sur les éléments qui se trouveront dans le rapport d’inspection afin de mieux comprendre comment il sera détaillé.

8. Faites confiance en votre instinct

Choisissez un inspecteur en bâtiment avec lequel vous vous sentez à l’aise et en qui vous avez confiance pour effectuer une inspection approfondie et impartiale.

Tel que mentionné, l’inspection est une étape cruciale pour s’assurer que vous investissez dans une propriété en bon état et sans vices cachés. Une fois que vous avez pris en compte tous ces facteurs, vous devriez être en mesure de choisir un inspecteur en bâtiment compétent pour examiner la propriété que vous envisagez d’acheter. Également, n’hésitez pas à contacter votre courtier immobilier qui vous fournira des conseils judicieux pour le choix approprié d’un inspecteur en bâtiment. 

Des problèmes sont survenus lors de l’inspection ? Consultez notre article sur : annuler une offre d’achat suite à une inspection, est-ce possible ?

Thomas Audibert, courtier immobilier résidentiel et commercial répond à cette question

Vous avez des questions sur le sujet ? Contactez un courtier immobilier

Consultez d'autres informations immobilières

Les courtiers immobiliers résidentiels et commerciaux opèrent dans des sphères distinctes de l’immobilier, chacune assortie de responsabilités distinctes. Afin de vous offrir une vision éclairée de ces différences, nos experts en courtage immobilier ont élaboré un article exhaustif mettant en lumière les principales différences entre un courtier résidentiel et un courtier commercial.

 

Courtier résidentiel

Courtier commercial

Type de propriétés

Un courtier résidentiel se spécialise dans la vente, l’achat et la location de biens immobiliers résidentiels, tels que des  maisons individuelles, des appartements, des condos, des maisons de ville ainsi que des immeubles à revenus de 4 appartements et moins.

Un courtier commercial se concentre sur les biens immobiliers commerciaux, tels que des bureaux, des immeubles commerciaux, des immeubles de 5 appartements et plus, des locaux pour activités commerciales, des terrains destinés au développement commercial, des centres commerciaux et des entrepôts.

Clientèle

Les clients d’un courtier immobilier résidentiel sont principalement des acheteurs à la recherche d’une propriété pour leur propre usage personnel, que ce soit pour la résidence principale ou secondaire. Cela concerne également des particuliers souhaitant vendre leur bien immobilier. 

Les acheteurs ayant recours à un courtier immobilier commercial sont généralement des investisseurs institutionnels, des entreprises, des promoteurs immobiliers, des propriétaires d’entreprises et d’autres professionnels qui recherchent des biens immobiliers à des fins commerciales, telles que l’exploitation d’entreprises ou l’investissement. Les vendeurs mettant leur bien immobilier sur le marché ont généralement le même profil lorsqu’ils font appel à un courtier commercial.

Expertise requise

Les courtiers résidentiels possèdent un permis de courtage immobilier résidentiel délivré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Ils doivent avoir une connaissance approfondie du marché résidentiel local, des quartiers, des écoles, des transports en commun et des tendances du marché pour aider leurs clients à trouver la maison qui correspond le mieux à leurs besoins et à leur budget.

Les courtiers commerciaux possèdent un permis de courtage commercial délivré par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) ou un permis de plein exercice (résidentiel ou commercial). Ils doivent également avoir une compréhension approfondie des aspects financiers et juridiques liés aux biens immobiliers commerciaux, ainsi qu’une expertise en matière de négociation de contrats de location, d’achat et de vente complexes. Ils doivent ainsi être capables d’analyser le marché immobilier en prenant en compte les facteurs tels que la concurrence, l’emplacement stratégique, ou encore les politiques de location.

Négociation et stratégie

Les négociations dans le secteur résidentiel portent souvent sur des facteurs émotionnels et personnels, comme le design de la maison ou l’emplacement idéal pour une famille. Les courtiers résidentiels travaillent à répondre aux besoins et aux désirs de leurs clients.

Les négociations commerciales sont principalement axées sur des aspects financiers, tels que le loyer, les termes du bail, les taux de rendement et les conditions contractuelles. Les courtiers commerciaux doivent être capables de maximiser la rentabilité pour leurs clients.

Processus de transaction

Les transactions résidentielles sont souvent plus courtes et plus simples en termes de documentation et de réglementations.

Les transactions commerciales impliquent généralement des contrats plus complexes, des due diligence approfondies et des aspects juridiques plus compliqués, ce qui peut prolonger le processus de transaction.

En résumé, les courtiers résidentiels et les courtiers commerciaux se spécialisent dans des domaines différents de l’immobilier et travaillent avec des types de clients distincts, ce qui entraîne des responsabilités et des compétences spécifiques à chaque domaine.

Vous avez des questions sur le sujet ? Contactez un courtier immobilier

Consultez d'autres articles d'informations immobilières

Différences entre un immeuble résidentiel et un immeuble commercial- Points importants

Qu'est-ce qu'un immeuble résidentiel ?

C’est un espace où des individus et des familles vivent et résident. L’immobilier résidentiel concerne les biens immobiliers utilisés à des fins de logement. Les maisons individuelles, les appartements, les condos, les immeubles d’appartements de quatre logements et moins sont des immeubles résidentiels.

Immeuble résidentiel - Montréal

Les propriétaires de biens immobiliers résidentiels peuvent être des particuliers, des investisseurs immobiliers ou des entreprises spécialisées dans le secteur résidentiel. À des fins de location de l’immeuble, le locateur doit remplir le bail obligatoire de la Régie du logement. En immobilier résidentiel, le bail est d’une durée plus courte étant habituellement de six à 12 mois. Lors de l’acquisition d’un bien immobilier résidentiel usagé (pas considéré comme neuf) la transaction est exonérée de la TPS et TVQ. 

Qu'est-ce qu'un immeuble commercial ?

Immobilier commercial - courtiers immobiliers Montréal

C’est un  espace destiné à abriter des activités commerciales, industrielles, de bureau ou de vente au détail. L’immobilier commercial concerne les biens immobiliers utilisés à des fins commerciales ou professionnelles. Un immeuble est considéré comme commercial lorsqu’il y a cinq logements résidentiels et plus. Un immeuble à usage mixte est également un immeuble commercial. ll présente une structure où les niveaux inférieurs sont destinés aux commerces ou aux bureaux, tandis que les étages supérieurs peuvent être aménagés en appartements ou en unités résidentielles. Les bureaux, les centres commerciaux, les entrepôts, les hôtels, les restaurants et  les complexes industriels sont des immeubles commerciaux. 

Les propriétaires de biens immobiliers commerciaux peuvent être des investisseurs institutionnels, des entreprises, des promoteurs immobiliers ou des particuliers. Lors de l’achat d’un immeuble commercial, la TPS et la TVQ s’appliquent sur le partie représentant le pourcentage à usage commercial de l’immeuble. Les biens immobiliers commerciaux sont souvent loués à des entreprises ou à des locataires commerciaux, ce qui peut générer des revenus plus élevés que l’immobilier résidentiel.

Les baux commerciaux

Les baux commerciaux ont généralement des termes plus longs et des conditions spécifiques. Certains baux peuvent avoir une durée de cinq à dix ans. De plus, en commercial, il n’est pas obligatoire d’utiliser les baux de la Régie du logement comme en immobilier résidentiel. 

Différentes règles s’appliquent au bail commercial. Par exemple, le propriétaire d’un bien commercial peut demander un dépôt de garantie au locataire, ce qui n’est pas permis en résidentiel. Il peut également interdire la sous-location ou la cessation de bail de son locataire. À la fin du bail, le locataire doit quitter l’espace commercial tandis qu’en immobilier résidentiel, le bail est renouvelé automatiquement. De plus, en cas de litige, le propriétaire et le locataire doivent aller à la Cour Supérieure ou la Cour du Québec et non au Tribunal administratif du logement tel que dans le cas de l’immobilier résidentiel. 

Différentes expressions sont utilisées pour faire référence à ce que doivent payer les propriétaires et les locataires dans un bail commercial : 

-Bail brut : c’est un bail où tout est inclus. Le locataire ne doit que payer son loyer. Les frais liés à l’immeuble sont inclus dans le loyer ou payés par le propriétaire. Les charges incluses dans un bail brut peuvent comprendre des services publics (comme l’eau, l’électricité et le chauffage), l’entretien des espaces communs, les taxes foncières, les frais d’assurance de base et d’autres dépenses similaires. Cependant, il est important de noter que la manière dont ces charges sont réparties entre le locataire et le propriétaire peut varier d’un bail brut à l’autre

-Bail net, net, net : le locataire doit payer en plus de son loyer les frais liés à l’immeuble (ménage, électricité, taxes municipales ou scolaires etc.). En effet, dans un bail net, net, net, le locataire assume la responsabilité de payer non seulement le loyer de base, mais aussi la totalité des charges d’exploitation de la propriété, y compris les taxes foncières, les primes d’assurance et les frais d’entretien.

Principales différences entre un immeuble résidentiel et un immeuble commercial

Les principales distinctions entre l’immobilier résidentiel et l’immobilier commercial réside dans l’usage des biens immobiliers. Les immeubles résidentiels sont destinés à l’habitation et au logement, tandis que les immeubles commerciaux sont conçus pour abriter des entreprises et des activités économiques. Les types de biens qu’ils englobent sont différents. Un immeuble résidentiel peut être une maison individuelle tandis qu’un immeuble commercial peut être un hôtel par exemple. Le type de bail et la durée du bail vont également être différents. Le bail commercial sera d’une durée plus longue que le bail résidentiel et n’est pas contraint au modèle obligatoire de la Régie du logement. Tel que mentionné précédemment, de nombreuses distinctions sont présentes entre le bail du logement et le bail commercial. 

Finalement,  les objectifs financiers qui leur sont associés vont différer. L’objectif principal de l’immobilier résidentiel est généralement d’offrir un lieu de vie à ses occupants. Bien que certaines personnes puissent investir dans des biens immobiliers résidentiels à des fins de location, la priorité est souvent la qualité de vie des résidents plutôt que la génération de revenus. Quant à l’objectif principal des immeubles commerciaux, il est de générer des revenus à partir des activités économiques qu’ils abritent. Les propriétaires commerciaux peuvent générer des revenus sous forme de loyers et peuvent également bénéficier de la valorisation des biens immobiliers en fonction des performances commerciales.

Catalina Camacho, courtière immobilière résidentiel et commercial répond à cette question

Vous avez des questions sur le sujet ? Contactez un courtier immobilier

Consultez d'autres informations immobilières

Le CELIAPP - Points importants

L’achat d’une propriété est un investissement important pouvant mener à l’un de vos meilleurs placements à vie. Les acheteurs potentiels sont nombreux, mais nombreux aussi sont ceux qui ont de la difficulté à obtenir la mise de fonds nécessaire pour un achat immobilier aussi important, et ce, particulièrement avec la montée grandissante des prix des propriétés.

Depuis la dernière campagne électorale, le gouvernement libéral, sous la gouverne de Justin Trudeau, avait mentionné la possibilité d’instaurer un REEP (régime enregistré d’épargne-propriété). Ce régime enregistré serait  dédié aux premiers acheteurs âgés de moins de 40 ans afin de les aider à accéder à  leur première propriété. Cependant, l’idée du REEP a été abandonnée pour être remplacée par le CELIAPP ou compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété. Le CELIAPP serait mis en place dès avril 2023 et comporte certaines particularités. 

Le CELIAPP : en quoi consiste-t-il?

Le compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) a pour but d’aider les premiers acheteurs afin d’économiser pour leur mise de fonds. L’idée première est donc d’aider les jeunes à devenir propriétaires à travers la frénésie immobilière. Le CELIAPP combine différents avantages du CELI (compte d’épargne libre d’impôt) et du REER (régime enregistré d’épargne-retraite)

Dans cette forme d’épargne, un particulier peut cotiser jusqu’à un maximum de 8 000 $ par année, pour une accumulation maximale de 40 000 $. Ces cotisations sont non imposables et le revenu accumulé, libre d’impôt. Il n’y a alors rien à rembourser au fil des années. Les retraits relatifs à l’achat d’une propriété sont alors eux aussi non imposables.

Ses critères d’admissibilité

Afin d’avoir accès et de profiter du CELIAPP, certains critères d’admissibilité doivent être respectés :

-Il faut être un citoyen et résident canadien de 18 ans et plus.

-Il n’y a pas de limite d’âge maximale quant à l’ouverture d’un compte.

-Il ne faut pas avoir fait l’acquisition d’une propriété lors de l’ouverture d’un compte ou quatre ans précédant son ouverture. Il doit donc s’agir d’un premier achat immobilier.

Ses caractéristiques

Le CELIAPP présente également certaines caractéristiques.

-La cotisation maximale par année est de 8 000 $.

-Les cotisations inutilisées peuvent être transférées à l’année suivante.

-Le plafond maximal du CELIAPP est de 40 000 $.

-Comme un REER, les cotisations sont entièrement déductibles d’impôts. Cela accroît alors la capacité d’épargne. 

-Les retraits relatifs à l’achat d’une propriété sont non imposables. 

-Ces retraits non imposables vont servir à l’achat d’une seule propriété à vie.

-Si un retrait est effectué et a un objectif autre que l’achat d’un bien immobilier, le montant du retrait sera alors imposable. 

-Le RAP (régime d’accession à la propriété) et le CELIAPP peuvent être combinés pour l’achat de sa première propriété.

-L’argent peut être placé dans un CELIAPP pour une durée maximale de 15 ans ou jusqu’à son 71ème anniversaire. Si cette durée maximale est atteinte, le compte doit être fermé et le montant total de l’argent accumulé, transféré dans un REER. 

-Si vous désirez acheter une propriété avec votre conjoint(e), il est possible de combiner le montant accumulé de votre CELIAPP à un autre compte CELIAPP pour la mise de fonds.

Le CELIAPP présente alors certaines contraintes, mais également des avantages notables pour un premier acheteur. 

Quels types de placements peut-on détenir dans un CELIAPP ?

D’autres produits seront offerts au cours du temps. Voici ceux connus présentement : 

-Des actions, options et obligations

-Des dépôts d’épargne

-Des fonds négociés en bourse (FNB)

-Des liquidités.

Quelles sont les étapes au moment de l’achat d’une propriété ?

-Avoir un accord écrit pour acheter au Canada

-Être considéré comme un premier acheteur (d’une première propriété)

-Effectuer le retrait du CELIAPP 30 jours après l’achat de la propriété, donc suite au passage au notaire

-La fermeture du CELIAPP doit avoir lieu le 31 décembre de l’année suivante du premier retrait admissible

Qu’arrive-t-il si vous n’achetez pas de propriété ?

Après la durée maximale de 15 ans, deux options s’offrent à vous. Vous pouvez retirer le montant complet accumulé dans votre CELIAPP, mais celui-ci sera imposé. La seconde option est de transférer sans impact fiscal les sommes du CELIAPP à votre REER ou FEER (Fonds enregistré de revenu de retraite) sans affecter vos droits de cotisation REER.

Comment ouvrir un compte CELIAPP ?

Le CELIAPP est offert dans les différentes banques au pays. Pour ouvrir un compte, la procédure est simple. Prenez un rendez-vous avec le conseiller de votre institution bancaire, en personne en succursale, par téléphone ou en virtuel.

Rendu disponible en 2023, le compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) consiste à aider les premiers acheteurs à travers la frénésie immobilière afin d’économiser pour leur mise de fonds. Le CELIAPP présente de nombreux avantages comme une meilleure capacité d’épargne avec des cotisations entièrement déductibles d’impôt et des retraits non imposables à l’achat de sa première propriété. De plus, le plafond maximal du CELIAPP est élevé à 40 000 $, pour des cotisations annuelles maximales de 8 000 $. Le CELIAPP présente alors de nombreux avantages pour l’achat d’une première propriété.

Consultez d'autres actualités immobilières

Vous avez des questions ? Contactez l'un de nos courtiers immobiliers

La mise de fonds - Points importants

Acquérir une propriété est un investissement impliquant différentes étapes. Nos courtiers immobiliers à Montréal peuvent confirmer qu’une étape primordiale dans ce processus est la mise de fonds qui aidera au financement de la propriété désirée. Mais qu’est-ce que la mise de fonds exactement? Quels sont les différents pourcentages de mise de fonds en fonction du type de propriété? Voici un court survol de ce qu’est la mise de fonds afin de simplifier votre compréhension.

La mise de fonds : qu'est-ce que c'est?

Une mise de fonds est une portion du montant que vous devrez sortir de vos économies afin de réaliser l’achat de la propriété désirée. Ce sera alors l’assurance prêt hypothécaire, communément appelée hypothèque, qui assura le paiement du solde restant de la propriété. 

Il est important de savoir que plus la mise de fonds est élevée, moins le prêt et les intérêts seront élevés. Plus la mise de fonds est basse, plus l’hypothèque sera élevée. Aussi, dépendamment du montant de la propriété, ainsi que du type de la propriété (résidentielle ou commerciale), le pourcentage de la mise de fonds différera.

Il est recommandé de contacter votre institution financière et d’être accompagné d’un courtier immobilier pour mieux comprendre les différentes subtilités de votre mise de fonds.

Vous souhaitez vendre ou acheter une propriété commerciale ? Cliquez ici. 

Propriétés résidentielles

Maisons unifamiliales, condos, appartements et duplex

Copropriétés divises et indivises

La mise de fonds pour une copropriété divise est de 5%. Pour une copropriété indivise, le montant représente 20% du prix de vente et doit être financé par une banque commune de la copropriété. 

Propriété de 500 000$ ou moins

La mise de fonds minimale pour une maison unifamiliale ou un duplex de 500 000$ et moins est habituellement 5% du prix d’achat pour le propriétaire occupant. Par exemple, si la propriété était d’une valeur de 400 000$, le montant payé pour celle-ci serait de 20 000$. Le montant de l’hypothèque sera alors de 380 000$. Cependant, il est à noter que des taux d’intérêts et montants additionnels s’ajoutent à ce prêt hypothécaire.

Propriété de 500 000$ à 999 999$

La mise de fonds pour une propriété de 500 000$ et plus est de 5% du premier 500 000$ et de 10% du montant excédant 500 000$. Cela signifie alors que pour une propriété de 600 000$, cela signifie que la mise de fonds sera de 35 000$. 

Ce montant a été obtenu par le calcul :

5% x 500 000$ = 25 000$

10% x 100 000$ =10 000$

Donc 25 000$ + 10 000$ = 35 000$

Propriété de 1 000 000$ et plus

La mise de fonds pour une propriété d’1 million $ et plus est de 20%. Par exemple, si une propriété est vendue au montant de 2 millions $, la mise de fonds pour cette propriété sera alors de 400 000 $

Triplex et quadruplex

Propriété de 500 000$ ou moins

La mise de fonds minimale pour un triplex ou un quadruplex de 500 000$ et moins est habituellement de 10% du prix d’achat pour le propriétaire occupant. Par exemple, si la propriété était d’une valeur de 400 000$, le montant payé pour celle-ci serait de 40 000$. Le montant de l’hypothèque sera alors de 360 000$. Cependant, il est à noter que des taux d’intérêts et montants additionnels s’ajoutent à ce prêt hypothécaire.

Propriété de 500 000$ à 999 999$

La mise de fonds pour un triplex ou quadruplex de 500 000$ et plus est de 10%. Cela signifie alors que pour une propriété de 600 000$, cela signifie que la mise de fonds sera de 60 000$.

Propriété de 1 000 000$ et plus

Comme pour les maisons unifamiliales et les duplex, la mise de fonds pour un triplex ou un quadruplex d’1 million $ et plus est de 20%. Par exemple, si une propriété est vendue au montant de 2 millions $, la mise de fonds pour cette propriété sera alors de 400 000 $

Propriétés locatives

Il est à noter que si le propriétaire ne vit pas sur les lieux de sa propriété, c’est-à-dire que celui-ci n’est pas ‘’propriétaire occupant’’ et qu’il fait louer son ou ses logements, il devra alors débourser une mise de fonds de 20% et ce, pour une maison unifamiliale, un duplex, triplex ou quadruplex.

Dans le marché actuel, pour les immeubles de cinq logements et plus, une mise de fonds de 30% à 50% est demandée par la majorité des institutions financières, et ce, peu importe si le propriétaire demeure dans la propriété ou non. 

Le CELIAPP

Le compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) a pour but d’aider les premiers acheteurs afin d’économiser pour leur mise de fonds. L’idée première est donc d’aider les jeunes à devenir propriétaires à travers la frénésie immobilière. Le CELIAPP combine différents avantages du CELI (compte d’épargne libre d’impôt) et du REER (régime enregistré d’épargne-retraite). Pour plus d’informations sur le CELIAPP, consultez notre article sur le sujet

La mise de fonds est une notion assez complexe et qui va varier dépendamment du type de propriété et de son prix d’achat. Pour les maisons unifamiliales et duplex d’un montant de 500 000$ et moins, la mise de fonds est habituellement de 5%. Les propriétés d’un montant situé entre 500 000$ et 999 999$ nécessitent une mise de fonds de 15% tandis que celles ayant un montant d’1 million de dollars et plus demanderont une mise de fonds de 20%. Pour les triplex et quadruplex situés allant jusqu’à 999 999$, la mise de fonds sera de 10%. Il est à noter que les propriétés qui ne sont pas occupées par leur propriétaire nécessitent une mise de fonds de 20%. Les propriétés locatives, elles, peuvent varier entre 20% et 25% de mise de fonds dépendamment du type de propriété.

Il est à noter également que la mise de fonds pour les investissements étrangers diffère et est d’au moins 35% pour les propriétés résidentielles et les immeubles à revenus. Consultez notre article sur la loi sur l’interdiction d’achat d’immeubles résidentiels par des non-canadiens pour plus d’information sur les investissements étrangers. 

Avec ces nombreuses informations en tête, il est recommandé d’être accompagné par votre institution financière et par un courtier immobilier de notre organisation qui vous expliquera en détail les subtilités des mises de fonds requises pour chaque type de propriété. 

Danièle Papazian, courtière immobilière résidentiel et commercial, répond à cette question

Contactez l’un de nos courtiers immobiliers pour des renseignements sur la mise de fonds

Consultez d'autres actualités immobilières

Le Carlyle

815 avenue Plymouth

| Unités locatives haut de gamme à Ville Mont-Royal|

Découvrez quelques-unes des unités disponibles

16
3 200$/mois

2
2
2023
1281 pi²
17
3 250$/mois

2
2
2023
1281 pi²
17
2 600$/mois

2
1
2023
840 pi²

Découvrez les plans

Un projet de construction neuve à Ville Mont-Royal

Découvrez le nouveau projet de condos locatifs haut de gamme sur 7 étages : le Carlyle. Ce projet est une réalisation de JADCO, leader respecté en immobilier dans la conception, la construction, la gestion des investissements et la gestion des propriétés. La date de la livraison du projet est le 1er juillet 2023. 

Que retrouve-t-on au Carlyle ? Des appartements offrant jusqu’à 3 chambres à coucher, des espaces de vie vastes et lumineux, des cuisines raffinées et des matériaux de qualité : les unités disponibles disposent de toutes les particularités nécessaires pour vous charmer. 

Disposez de toutes les commodités que vous offre l’immeuble : centre d’affaires, salon VIP, gymnase, salle de jeux pour enfants, espaces verts et piscine intérieure. 

Un emplacement unique à Montréal : résidez dans le quartier prisé de Ville Mont-Royal, à proximité des parcs, des transports en commun, ainsi que des commerces et restaurants du Carré Lucerne. Planifiez votre visite sur les lieux dès maintenant !

Vous désirez voir les unités additionnelles?

Le Carlyle - Un style de vie exclusif

Unité modèle

À propos de ces unités d'habitation

Configuration

  • Construction neuve
  • Vastes unités contemporaines
  • Espaces de vie à aire ouverte
  • Fenestration abondante
  •  
  •  

Matériaux

  • Matériaux haut de gamme.
  • Planchers de chêne blanc.
  •  

Inclusions

  • Cuisinière
  • Réfrigérateur
  • Lave-vaisselle
  • Laveuse et sécheuse
  • Eau chaude
  • Air climatisé
  • Luminaires

Espaces extérieurs

  • Cour intérieure et espaces verts

Stationnement

  • Un stationnement intérieur est disponible sous paiement mensuel

Conciliez tranquilité et vie urbaine

Ces unités locatives se trouvent dans un emplacement de choix  à Montréal dans le quartier paisible et verdoyant de Ville Mont-Royal.  À proximité se trouvent le métro De la Savane, des parcs, les principales voies routières, les commerces et restaurants du Carré Lucerne, ainsi que de nombreux autres plaisirs urbains !

Transport en commun

  • Station de métro De la Savane
  • Station de métro Namur
  • Réseaux Express Métropolitain (REM)

Écoles

  • École primaire Saint-Clément-Ouest
  • Académie Saint-Clément
  • École primaire Laurentide
  • École primaire Carlyle
  • École primaire Dunrae Gardens
  • Ecole secondaire Mont-Royal
  • Ecole secondaire Pierre Laporte
  • École secondaire La Voie
  • Université de Montréal
  •  
  •  

Espaces verts à proximité

  • Parc Kindersley
  • Place Ostell
  •  
  •  
  •  

Dans un rayon de 1 kilomètre

Pharmacies
  • Épiceries
  • Restaurants
  • Crèmeries

Les incontournables du secteur

Un vaste choix de produits et de services vous sont offerts à Ville Mont-Royal.

Voici un tour d’horizon de deux adresses coups de cœur à découvrir dans le secteur : 

Bacaro Pizzeria - Saveurs italiennes authentiques

Situé dans le Carré Lucerne, Bacaro Pizzeria est un restaurant proposant des mets italiens savoureux. Au menu, une variété de choix de pizzas et de délicieuses pâtes à déguster dans une ambiance décontractée. 

Chez Bacaro Pizzeria, la carte des vins offre un mélange d’importations privées et de marques d’ici, au plus grand bonheur des œnophiles. 

Vous avez la dent sucrée? Les beignets au nutella et les cannolis siciliens sont des incontournables !

Avec plus de huit succursales à son actif, Bacaro Pizzeria est un restaurant italien à découvrir afin de passer d’agréables soirées entre famille ou amis.

Conefetti Gelateria - Douceurs sucrées

Conefetti Gelateria est un glacier se situant dans l’une des plus anciennes maisons de Ville Mont-Royal. En effet, depuis 14 ans, ce charmant commerce offre une panoplie de saveurs de gelatos. Du gelato à la réglisse noire, au matcha, au tiramisu jusqu’au ferrero rocher : vous aurez l’embarras du choix !

Si la crème glacée est moins votre tasse de thé, vous pouvez également siroter un délicieux café sur leur terrasse conviviale. 

Cette tradition monteroise est à adopter par de belles journées d’été. Chez Conefetti Gelateria, vous serez comblé !

  • Conefetti Gelateria est situé au 3201 blvd Graham, à Ville Mont-Royal.
  •  

Le Carlyle sur Instagram

Vous êtes intéressé par les unités locatives du Carlyle ? Contactez-nous !